vendredi 8 avril 2011

REFERENDUM ?


« La CFTC respecte le positionnement des autres syndicats, que ce soit l’intersyndicale CFDT-CGT qui souhaite rouvrir les négociations pour essayer d’obtenir mieux ou FO qui souhaite sécuriser la proposition finale de la direction.
En revanche, nous dénonçons ce référendum de la direction qui risque de monter certains salariés contre les partenaires sociaux, de décrédibiliser l’action syndicale, de faire croire à une fausse démocratie directe alors  que la direction pourrait néanmoins appliquer cette proposition NAO sans aucune signature syndicale. Peut-être par manque de courage ? Ou plus certainement l’affirmation d’une contestation du dialogue social de la part de la direction.

C’est pourquoi la CFTC garde ses distances par rapport à cette agitation inutile et ne donne surtout pas de consigne de vote. Notre point de vu sur ces NAO a déjà été détaillé dans le tract de la semaine dernière et sur notre Blog. »