LE BLOG DE L'ACTUALITE SOCIALE CFTC Caterpillar

LE BLOG DE L'ACTUALITE SOCIALE CFTC CATERPILLAR




vendredi 13 avril 2018

BILAN DES NOE 2018


Pour clôturer ces NOE 2018 après une année 2017 exceptionnelle, il aura fallu 8 réunions de négociation, des Assemblées Générales sur les 2 bâtiments, des tracts et affichages critiquant et dénonçant les dernières propositions de la direction.
Tout cela pour qu’à la fin, CGT et CFDT finissent par consulter le personnel à leur manière et signer l’accord proposé, malgré l’avoir beaucoup critiqué. Mais bon, le personnel s’est exprimé….

Ainsi, après la dernière réunion NOE du 8 Mars, la CGT avait affiché dans ses panneaux :
« Force est de constater que, même si la direction a mis la main à la poche, elle s’est trompée de poche car au lieu de sortir le chéquier elle n’a sorti que la monnaie.
Bien que très sollicitée par les OS, la direction n’a pas souhaité augmenter ses chiffres puisqu’elle trouve la proposition plus que raisonnable. »
En signant cet accord NOE, la CGT doit donc trouver que cette proposition est également plus que raisonnable. Et que la monnaie de la direction lui suffit, puisqu’elle ne veut pas de son chéquier !

Dans un autre tract, on pouvait lire : « que la direction a proposé une augmentation générale insignifiante », que « la direction tente encore une fois de berner les salariés en proposant en contrepartie d’un accord sur les NOE, une condition sur le STIP qui piège les employés pour les années futures et une augmentation générale frisant l’indécence », et enfin « Merci patron pour votre générosité ».
Tout le personnel et même le patron peuvent constater leurs contradictions !

Car en signant l’accord, la CGT pénalise non seulement tous les salariés non cadres en les privant d’une future prime STIP moins discriminatoire pour les années à venir. Mais elle pénalise également tous les plaignants ayant une procédure en cours sur le STIP, dont ses propres adhérents ! Et le pire, c’est que ce n’est pas la première fois…

Notre direction risque de se servir de cet accord pour contrer les plaintes, elle qui n’avait déjà pas respecté la clause de confidentialité de l’accord 2016-2018 lors des audiences.

Durant ces négociations, la CGT aura fait tout et son contraire : elle a menacé de débrayer, puis elle a critiqué les propositions finales de la direction. Elle est aussi allée dans le bureau de la direction pour essayer de faire modifier la phrase sur le STIP, mais elle n’y est pas arrivée et a laissé la direction rédiger à sa place.
Après des prises de paroles lors d’Assemblées Générales, elle a finalement choisi d’organiser son propre référendum, pour au final, signer l’accord qu’elle avait pourtant vivement critiqué. Comprenne qui pourra….

Quand on organise une réunion avec la direction en dehors des réunions officielles de négociation (alors qu’il y a eu 8 réunions), c’est peut-être qu’on n’a pas envie de partager ce qui se dit ???

Alors qu’au niveau national, une quarantaine de syndicats CGT avait fait annuler le décret d’application sur les référendums d’entreprise de la loi Travail (modalités d’approbation par consultation des salariés de certains accords d’entreprise) par le Conseil d’Etat en décembre 2017, la CGT Caterpillar elle fait l’inverse !

La CFDT a quant à elle affiché :
« Suite à la dernière réunion NAO et à la proposition déplorable de la direction, que ce soit avec accord ou sans accord, la CFDT a souhaité consulter les salariés. »

La CGT et la CFDT appliqueraient ‘elles la même façon de faire du syndicalisme : affirmer que les propositions sont déplorables et insignifiantes au vu des efforts réalisés en 2017 (année exceptionnelle), mais au final signer l’accord proposé, sous couvert de pseudo-consultation du personnel ???

A quoi bon être adhérent d’un syndicat qui ne défend pas vos intérêts et vos valeurs mais ceux de la majorité du personnel ? Alors ne perdez plus votre temps à les écouter.

Seule la CFTC reste fidèle à ses convictions et à sa logique concernant l’inégalité de traitement de la prime STIP.

On ne peut pas demander une meilleure redistribution des richesses
et signer pour les propositions de l’accord NOE 2018.

mardi 3 avril 2018

COMPTE-RENDU CE PLENIERE - MARS

Pour des raisons de confidentialité, les volumes de production sont affichés dans les panneaux. Mais les prévisions de production de 2018 représenteraient une augmentation de 17% par rapport à 2017.

MODIFICATION DES HORAIRES NUIT SEMAINE 30 AVRIL AU 4 MAI :
Lundi 30 Avril = non travaillé
Mardi 1er Mai = de 0h00 à 6h30 (de 22h30 à 0h00 = non travaillé mais payé)
Mercredi 2 Mai = 22h30 – 6h30


PROJET TELETRAVAIL :
Le CE a été informé de ce projet, mais la consultation du CHSCT puis du CE sont à venir.
Une réflexion concernant les modalités est en cours, pour définir les critères d’éligibilité et les règles de fonctionnement. Démarrage possible en Septembre.


LIGNE D’ASSEMBLAGE DES CARTRIDGE SYSTEM ONE MANUELLE :
Grenoble est la source mondiale des Cartridges system one. Suite à l’augmentation du volume mondial, le retard de production s’élève à 7 millions de dollars.
Un investissement de 150 000€ est prévu dans une ligne manuelle, afin de rattraper le retard.
Besoin de 4 opérateurs par équipe (CDD), fonctionnement en 3 ou 4 équipes pendant 5 mois. Démarrage et montée en production en Mai.


INFORMATIONS WEEK END DISNEYLAND PARIS :
2 séjours de 2 jours/1 nuit à Disneyland sont prévus :
-      Samedi 1er et Dimanche 2 Décembre
-      Samedi 15 et Dimanche 16 Décembre
Départ en car de Grenoble à Lyon Perrache, puis TGV Perrache 7h30 – Marne la vallée 9h36.
Retour Marne la vallée 19h09 – Lyon 21h, puis car jusqu’à Grenoble
Hotel Séquoïa Lodge.

PRIX ADULTE = 251€ / PRIX ENFANT = 132€

Inscription du 6 au 20 Avril, 300 places disponibles.
Si trop d’inscriptions, les plus bas quotient familiaux seront prioritaires.


SUPPRESSION DES REGLES DE PRIORITE – LOCATION DES STUDIOS DU CE :
La règle de priorité pour la location des studios du CE est toujours en vigueur pour les périodes de vacances scolaires. Mais en dehors : premier inscrit, premier servi.

mardi 27 mars 2018

PORT DE LA CASQUETTE



Lors de la réunion plénière du CHSCT du Jeudi 22 Mars, tous les membres élus des Organisations Syndicales au CHSCT ont été consulté, et tous ont voté contre le port généralisé de la casquette.
Sauf les 2 membres cadres représentant la direction (JA Cohard et J.Fiardi) qui ont voté pour.
Sur les postes comportant des risques avérés, cette protection peut se révéler adaptée et utile.
Mais vouloir imposer le port généralisé de la casquette dans toutes les zones des ateliers nous parait exagéré et excessif.
Encore une fois, la direction ne tient pas compte de l’avis des instances représentatives du personnel.
Suite au Bulletin Bleu paru le 23 Mars, cette décision unilatérale de notre direction s’appliquera à partir du 3 Avril.

vendredi 23 mars 2018

POSITION CFTC - NOE 2018



Pour toutes les raisons suivantes, la CFTC ne signera pas l’accord NOE 2018 :

AUGMENTATION GENERALE :
Pour la CFTC, l’AG doit couvrir au minimum l’inflation qui est de 1% (de Novembre 2016 à Novembre 2017).
Avec 0.5% d’AG proposée, on est loin du compte.

AUGMENTATION DE MERITE :
70% de notations Conformes, soit un peu plus de 2 salariés sur 3 sont notés Conformes. Il y en avait 66% l’année dernière.
Certains salarié(e)s n’ont pas eu d’entretien en milieu d’année, et pour d’autres, on ne leur a pas communiqué leur notation de milieu d’année. Difficile de rectifier la notation dans ces conditions.
Le document de l’entretien annuel n’est pas adapté pour les 3 sous notations Conformes, c’est une aberration.
De nombreux salariés ne connaissent toujours pas leur notation finale Conforme : 1, 2 ou 3 ? Car elle n’est pas indiquée dans le rapport, faute de case prévue à cet effet.
Concernant la répartition du budget entre les notations, il y a beaucoup trop d’écart à l’intérieur de la notation Conforme :
De 0.5% pour le Conforme 3 ou C à 1.1% pour le Conforme 1 ou A, soit plus que du simple au double pour la même notation.

PROMOTIONS 2017 :
Les chiffres des promotions 2017 parlent d’eux-mêmes :
10 promotions pour les Ouvriers (qui représentent 50% des effectifs),
9 pour les Administratifs/Techniciens (qui représentent 25%),
et 39 pour le Groupe de Direction (qui représente 25%).
2 promotions sur 3 en 2017 ont été accordées aux cadres.
Total : 58 promotions en 2017 avec un budget de 0.1%
Combien de promotions en 2018 avec un budget de 0.2% ?
Normalement, si notre direction respecte le budget, il devrait y avoir 116 promotions on 2018. Nous n’y croyons pas.
Mais on dirait que le budget promotions des non cadres profite surtout aux cadres…

EMBAUCHES 2017 :
Après l’inégalité concernant les promotions, encore une inégalité concernant les embauches en CDI.
0 transformation de CDD en CDI, 0 Ouvriers embauchés en CDI,
0 Administratifs/Technicien embauchés en CDI mais 4 cadres embauchés en CDI en 2017. Alors que la direction nous a répété que durant le PDV, il n’était pas possible de créer des CDI.
Elle dit des choses mais fait le contraire.

INTERESSEMENT :

Pour qu’un intéressement paye convenablement, il faudra :

- que le montant de la prime espérée soit conséquent:
Aucune garantie, quand on sait que 1% du budget représente une prime de 500€,  donc 0.5% cette année + 0.5% l’année prochaine soit 1% d’intéressement devrait payer à hauteur de 500€ ?

- il faudra que les objectifs négociés soient réalistes et atteignable :
Aucune une garantie

- il faudra que l’on nous donne les moyens humains et financiers d’atteindre ces objectifs :
Aucune garantie

De plus, la plupart des syndicats ont demandé une prime uniforme (le même montant d’intéressement pour tous, entre 1 000€ à 1 500€ d'après vous) alors que la direction veut une partie fixe et une partie variable en fonction du salaire.

Enfin, ce n’est pas la volonté de la direction de mettre en place un intéressement, mais c’est une obligation légale de la Loi Macron.


Maintenant, sans accord, le % de STIP passe de 3.9% en 2017 à 5.9% pour 2018 payable en Mars 2019. Il devient donc moins discriminatoire.

COMPARAISON AG+AM 2018 ET PRIME STIP 2018 :

Pour une notation Conforme 2, soit 0.85% de Mérite + 0.5% AG = 1.35%
Pour un salaire de 2 000€ = 27€ brut par mois (soit 20€ net) = 351€ / an

STIP avec facteur 0.6 et 5.9% pour un salaire de 2 000€ = 920€ / an
Soit un montant mensuel de 70€ brut (ou 52€ net)

Donc un STIP avec un facteur à 0.6 et 5.9% génère un montant financier égal à plus de 2 années d’augmentation annuelle.

STIP avec facteur 1 et 5.9% pour un salaire de 2 000€ = 1 534€ / an
Soit plus de 4 fois l’augmentation annuelle.