jeudi 28 janvier 2016

RESULTATS 2015, PREVISIONS 2016



Caterpillar: résultats 2015 en baisse, prévisions 2016 rabotées
New York (awp/afp) - Le constructeur d'engins et de matériel de chantier américain Caterpillar a présenté jeudi des résultats en forte baisse pour 2015 et abaissé ses prévisions pour 2016 en raison de la crise dans le secteur minier et du pétrole.

Le bénéfice net pour 2015 a chuté de 43% à 2,102 mrd USD alors que le chiffre d'affaires a baissé de 15% à 47 mrd USD. Le groupe a notamment inscrit pour plus de 900 mio USD sur l'exercice de charges de restructuration. Le bénéfice par action ajusté, référence à Wall Street, a toutefois atteint 4,64 dollars, supérieur aux attentes des analystes qui étaient de 4,59 dollars.

Sur le seul 4e trimestre, le groupe de Peoria (Illinois) a subi une perte de 87 mio USD par rapport à un bénéfice net de 757 mio un an plus tôt. Le chiffre d'affaires est en baisse de 23% à 11 mrd USD et le bénéfice ajusté par action de 74 cents, là aussi supérieur aux attentes qui étaient de 70 cents.

Pour 2016, Caterpillar s'attend à un chiffre d'affaires de 40 à 44 mrd USD et à un bénéfice par action ajusté de 4 dollars (3,50 dollars avec les coûts de restructuration pris en compte). Les attentes des analystes sont de 3,48 dollars.

En octobre, la baisse attendue du chiffre d'affaires était de 5% alors que la nouvelle fourchette équivaut à un recul de 6% à 15%. Les charges de restructuration devraient s'élever à 400 mio USD.

L'action du groupe progressait toutefois nettement jeudi en raison des résultats supérieurs aux attentes, tant pour 2015 que pour le 4e trimestre. Elle gagnait 6,19% à 61,93 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance à Wall Street vers 13h00 GMT.

(AWP / 28.01.2016 14h09)

Caterpillar: en perte sur le quatrième trimestre.


Cercle Finance le 28/01/2016 à 14:07
(CercleFinance.com) - Caterpillar a fait état jeudi d'une perte au titre de son quatrième trimestre, en raison d'importantes charges de restructuration.
Le géant américain des engins de chantier et du matériel minier a accusé sur les trois derniers mois de 2015 une perte nette de 15 cents par action, contre un bénéfice de 1,23 dollar un an auparavant.
En excluant les coûts liés aux restructurations, son résultat est bénéficiaire à hauteur de 74 cents, un chiffre encore très loin des 1,35 dollars de bénéfices dégagés un an plus tôt.
Le chiffre d'affaires trimestriel ressort, lui, à 11 milliards de dollars, contre 14,2 milliards de dollars au quatrième trimestre 2014.
Dans son communiqué, le groupe explique que les réductions de coûts ont soutenu ses résultats, mais que ses ventes sont restées sous pression en raison de la chute des cours des matières premières et du ralentissement de la croissance dans les économies en développement.
Concernant 2016, Caterpillar dit n'anticiper aucune amélioration, ni des prix des matières premières ni de l'économie mondiale.
Le groupe table sur un chiffre d'affaires annuel compris entre 40 et 44 milliards de dollars, contre 47 milliards en 2015. Sur cette base, son profit par action devrait s'établir à 3,5 dollars, soit le même niveau que l'an dernier. L'action Caterpillar gagnait 4,9% jeudi dans les échanges d'avant-Bourse.



Caterpillar : malgré une baisse du CA, reste optimiste 

28/01/2016 I 16:42 

Caterpillar a publié jeudi des résultats trimestriels montrant une poursuite de la baisse de la plupart de ses activités mais le groupe dit s'attendre à un bénéfice 2016 supérieur estimations de Wall Street.

Le leader mondial des engins de terrassement et de matériel minier s'est lancé dans une importante restructuration destinée à réduire ses coûts pour faire face au ralentissement de la croissance économique en Chine et au Brésil et à la faiblesse des ressources de base.
"La gestion des coûts, les mesures de restructuration et l'exécution opérationnelle aident l'entreprise puisque les ventes et le chiffre d'affaires sont sous pression en raison du ralentissement de la croissance économique dans les pays en développement et de la faiblesse des prix des matières premières", a dit le directeur général du groupe Doug Oberhelman.
Le groupe basé à Peoria, dans l'Illinois, dit que ses prévisions pour 2016 "n'anticipent pas une amélioration de la croissance économique mondiale ou des prix de ressources de base".
Caterpillar s'attend en 2016 à un chiffre d'affaires de nouveau en baisse à 40-44 milliards de dollars. Le point médian de cette fourchette, 42 milliards de dollars, est inférieur d'environ 3,5 milliards aux prévisions annoncées en octobre.
Le groupe prévoit de dégager un bénéfice annuel en 2016 de 4,00 dollars par action, hors charges de restructuration, contre 3,48 dollars en moyenne, selon les prévisions de Thomson Reuters I/B/E/S. En prenant en compte les charges de restructuration, le bénéfice par action est attendu en 2016 à 3,50 dollars.
En 2015, le bénéfice annuel par action s'est établi à 4,64 dollars.
Caterpillar avait annoncé en septembre qu'il supprimerait jusque 10.000 emplois d'ici à 2018. En octobre, le groupe a relevé son estimation des coûts de restructuration à 800 millions de dollars pour 2015 contre 250 millions auparavant.
Caterpillar dit désormais prévoir 908 millions de dollars de coûts de restructuration pour 2015 et environ 400 millions de dollars pour 2016.
Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires de Caterpillar a chuté de 23% à 11,03 milliards de dollars contre 14,24 milliards un an auparavant.
Le bénéfice part du groupe sur le trimestre est ressorti en repli à 87 millions de dollars ou 15 cents par action, contre 757 millions de dollars ou 1,23 dollar par action un an plus tôt.
Hors coûts de restructuration, le BPA de Caterpillar s'est établi à 74 cents contre 1,35 dollars un an auparavant. Les analystes attendaient en moyenne 69 cents par action.
(Nick Carey, avec Ankit Ajmera à Bangalore, Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal) Thomson Reuters

CATERPILLAR : résultats et perspectives surprennent favorablement

28/01/2016 | 14:56
Caterpillar a dévoilé des résultats et des prévisions meilleurs que prévu. Le numéro un mondial des engins de terrassement et de matériel minier a essuyé au quatrième trimestre une perte nette de 87 millions de dollars, représentant 15 cents par action, contre un bénéfice net de 757 millions de dollars pour 1,23 dollar par action, un an plus tôt à la même époque. Hors coûts de restructuration, le bénéfice par action s'est élevé à 74 cents, dépassant de 5 cents le consensus Reuters.

Les résultats du groupe ont également été pénalisés par la chute de son activité. Son chiffre d'affaires est ressorti à 11 milliards de dollars contre 14,2 milliards de dollars au quatrième trimestre.

S'agissant de ses perspectives 2016, le numéro un mondial des engins de terrassement et de matériel minier vise un bénéfice par action de 3,50 dollars pour un chiffre d'affaires moyen de 42 milliards de dollars. Le consensus Reuters est de 3,48 dollars.
Copyright 2016 AOF



 

jeudi 14 janvier 2016

Réunion plénière CE du Mercredi 23 Décembre 2015

SITUATION DES COMMANDES
Pour des raisons de confidentialité, veuillez retrouver ces informations dans les panneaux d’affichage.

BRTC IMPOSEE :
Afin de faire baisser la structure de coût des Indirects, et sauf exception, tout le personnel des bureaux et des services supports devra poser un jour de BRTC sur le mois de Janvier.

PAS DE BUSINESS ADDITIONNEL POUR DAHER :
La Direction a affirmé qu’il n’y aurait pas de sous-traitance logistique supplémentaire vers Daher.
Elle envisagerait même de rapatrier des activités pour occuper ou reclasser du personnel Cat.

EFFECTIFS :
Au 30/11/2015, nous ne sommes plus que 1 530 salarié(e)s en CDI (45 CDD et 52 alternants).

NOUVEAU TRESORIER TITULAIRE DU CE :
Lionel LOPEZ (CGT) remplace Antoine SANCHEZ (CGT) démissionnaire.

RESTRUCTURATION :
Aucune information avant le 1er semestre 2016.
A venir : une réunion du Comité Central Européen le 17 février

INFO RESULTATS T4 2015 CATERPILLAR :
Les résultats seront annoncés le Mercredi 27 Janvier

ORIENTATIONS DU PLAN DE FORMATION A 3 ANS
Les orientations du plan de formation à 3 ans ont été présentées lors de la réunion plénière du Comité d’Entreprise du 23 Décembre.
Ce rapport fait état des orientations prévisionnelles retenues par l’entreprise pour la formation du personnel sur les 3 prochaines années.

A noter :
-      La mise en place de l’entretien professionnel, qui sera réalisé de novembre 2015 à fin janvier 2016, pendant la période de réalisation de l’entretien annuel de performance,
-      La mise en place pour les managers d’un nouveau logiciel de gestion de la formation (Foederis)
-      2ème année de mise en place de l’Observatoire des Métiers

L’analyse de la pyramide des âges met en évidence que le nombre de départs à la retraite va s’accroitre jusqu’à atteindre d’ici quelques années une cinquantaine de départs en moyenne par an.
Il conviendra d’anticiper le transfert de compétences des salariés concernés.

L’Observatoire des Métiers de l’Entreprise (OME) précise quels seront les différents secteurs en mutation importante dans les prochaines années :

Métiers émergents (à créer ou développer) :
-      Big Data : Expertise en exploitation massive de données permettant d’aider à la prise de décision. Secteurs impactés è Informatique, Qualité, Bureau d’Etudes, Ressources Humaines
-      RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise): Expertise concernant la responsabilité sociale de l’entreprise, la qualité de vie au travail et la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences è Ressources Humaines
-      Lean : Expertise en Lean Management. Concernera tous les départements

Métiers en tension (difficiles à pourvoir) :
-      Systèmes : Expertise dans les systèmes actuels (MAMM, CAPP+…), dans les secteurs concernés
-      Conception : Métiers liés à la conception 2D/3D de routage de faisceaux électriques è BE
-      Gestionnaires d’approvisionnement et Caristes sur les lignes d’assemblage è Logistique opérations
-      Technique : Experts techniques è Méthodes et Laboratoire (métallurgie, soudure, chimie)
-      Electrique : Développement des compétences sur les systèmes électriques et électroniques
è BE et Méthodes
- Conception : Développement des compétences en conception virtuelle des produits et processus è BE et Méthodes
-      Logiciel : Développement des compétences sur l’utilisation des logiciels sur nos machines et nos équipements de tests è Production et Méthodes
-      Clients : Développement des compétences sur la chaîne d’approvisionnement globale
(client-fournisseur-client)

Métiers en transformation (qui vont nécessiter une forte évolution des compétences) :
-      Sécurité : Développement des compétences dans la sécurité des données
-      Projet : Développement des compétences de management de projets
-      Consulting : Développement des compétences de consulting
è Ces 3 points concernent le secteur informatique
-      Formation : Développement des compétences sur l’efficience des formations 
-      Relations sociales : Développement des compétences dans la gestion multi-sociétés de nos sites
-      Externe : Développement des compétences dans la recherche d’activités de service pour la corporation ou en externe
è Ces 3 points concernent le secteur informatique

Les formations liées au Développement des compétences doivent permettre l’évolution des salariés et les amener à évoluer dans son emploi actuel ou vers de nouveaux emplois.

Mais comme la tendance est au déclassement des coefficients des salariés….