jeudi 29 novembre 2012

INFO SUITE AU CE DU 29 NOVEMBRE 2012

Tout d’abord, notre Président a voulu faire taire certaines rumeurs : Caterpillar n’a pas l’intention de faire un plan social avec des licenciements secs en 2013.

Il s’est voulu rassurant malgré le contexte actuel, les dernières coupures et les dernières prévisions du S&OP de Novembre en baisse pour l’année prochaine.

D’après la Direction, les prévisions seront à la baisse jusqu’à la fin du 1er semestre 2013, et elle pense que l'activité redémarrera légèrement ensuite. 
Une demande d'APLD pour le 1er trimestre 2013 a été faite à la DIRECCTE (inspection du travail). Pour les mois suivants, il faut attendre de savoir si le dispositif d'APLD reste en place.

Notre Président a rappelé que la taille de l’usine est faite pour produire entre 6000 et 7000 machines/an. Aussi, vu la conjoncture et les prévisions à la baisse pour 2013, il s’avère qu’il y aurait trop de personnel indirect comparé au personnel direct. Soit 200 salariés dans des services indirects en trop par rapport à la structure de l'entreprise.


En effet une des études en cours révèle qu’il y aurait environ 20% de personnel indirect en trop, suite à un comparatif inter-usines (Peoria, Brésil, Japon).
L'entreprise a déjà réalisé certaines économies, et d’autres projets sont en cours visant à réduire encore plus les coûts.

Cet axe de réflexion présentera les résultats de cette étude à la fin du 1er trimestre 2013, pour déterminer dans chaque service indirect le nombre de personnes impactées : qualité, logistique, personnel des bureaux, supervision, maitrise, black belt, etc… et pouvoir ensuite les reclasser.
C'est un des sujet que nous aborderons lors de notre tract de fin d’année.

En résumé, pour s’aligner avec la concurrence externe et interne, et être plus compétitif, la Direction veut trouver un équilibre entre les opérateurs et les indirects.

La CFTC sera vigilante durant toute cette période pour défendre au mieux les intérêts des salariés et la pérennité de l'entreprise.